Le Parc

Le financement

Les principales ressources financières de l’asbl Commission de Gestion du Parc naturel de la Vallée de l’Attert sont :

  • La subvention de fonctionnement et d’investissements liés aux projets relatifs à la gestion et les deux subventions de fonctionnement relatives à la valorisation du patrimoine naturel ainsi qu’au développement rural octroyées par la Région wallonne, direction générale de l’agriculture, des ressources naturelles et de l’Environnement
  • La commune d’Attert, pouvoir organisateur du Parc
  • La subvention annuelle octroyée par la Région wallonne, direction générale de l’aménagement du territoire, logement, patrimoine et Energie portant sur les frais de fonctionnement liés aux missions d’aménagement du territoire en ce compris le paysage
  • Les communes grand-ducales de l’association des communes de la vallée de l’Attert belgo-luxembourgeoise pour les projets menés au niveau transfrontalier
  • La maison de l’Eau pour les prestations effectuées par le Parc naturel de la Vallée de l’Attert dans le cadre du contrat de rivière

Ces subventions permettent d’avoir de façon stable une équipe de quatre personnes (un peu plus de 3 équivalents temps plein) et d’axer principalement les actions sur :

  • la biodiversité
  • les paysages et l’aménagement du territoire
  • l’éducation et la sensibilisation à l’environnement
  • la culture
  • sans oublier l’aspect administratif

Il serait important pour le Parc naturel puisse compléter l’équipe pour les missions développement économique et rural, idéalement un chargé de mission « agriculture » et un chargé de mission « tourisme et développement économique ».

Pour ce faire, le parc est constamment à la recherche de nouvelles pistes de financement :

  • les appels à projets européens, principalement le programme Interreg
  • les appels à projets régionaux ou provinciaux
  • des subventions ponctuelles pour une action bien précise