Paysage et aménagement du territoire

Aménagement du territoire

patrimoine2

© R.Clement

Les parcs naturels sont des territoires ruraux de grande valeur paysagère et la préservation de ce cadre de vie de qualité selon les principes du développement durable reste une des priorités dans l’aménagement du territoire.

Remise d’avis

Outre la préservation du patrimoine et de l’identité régionale, l’importance des questions environnementales et énergétiques a contribué à enrichir l’approche de l’urbanisme en élargissant les points de vue. Afin de soutenir la commune et les habitants pour des projets de qualité, le Parc naturel en collaboration avec la Maison de l’Urbanisme Lorraine-Ardenne et l’asbl au Pays de l’Attert  rend des avis au niveau de l’environnement, de l’énergie et du patrimoine sur les permis d’urbanisme et d’urbanisation.

Fiche en aménagement du territoire

Afin d’aider les habitants et les gestionnaires du territoire, le Parc naturel de la Vallée de l’Attert en collaboration avec le Parc naturel Viroin-Hermeton a édité 4 fiches :

  • L’abattage des haies et des arbres
  • Agrandir sa maison dans le Parc naturel
  • Paysage et cheminements
  • Les panneaux photovoltaïques dans le paysage.

Ces fiches visent à regrouper les données de chacun des thèmes dans une fiche simple à l’emploi qui reprend les données légales, le contexte et les informations nécessaires à la réalisation de l’action.

Abattage des haies et arbres

Agrandir sa maison

Paysage et cheminements

Photovoltaïque paysage

SIG

Le Parc naturel dispose d’un Système d’Information Géographique (SIG) afin de gérer l’ensemble des données recueillies sur les différentes thématiques de travail. Des zones humides au réseau des sentiers et chemins en passant par les habitats naturels ou le maillage du petit patrimoine, le SIG du Parc naturel permet de retrouver de nombreuses informations référencées dans l’espace.

Paysage

paysage

© R.Clement

Attert propose essentiellement le paysage de la dépression de l’Attert. Entre le versant ardennais et le front de la côte sinémurienne, tous deux boisés, la profonde dépression de l’Attert présente des paysages de prairies marqués par un relief creusé souligné par des îlots boisés. L’habitat s’y regroupe en villages et hameaux.

Les entités rurales de la commune se caractérisent par des villages dont l’implantation, l’évolution et les formes de bâti répondent, globalement, à la logique de développement de l’habitat rural de Lorraine. Le volume des maisons traditionnelles est celui de la maison-bloc du pays d’Arlon.

L’identité des villages est encore bien préservée malgré la forte pression immobilière due à la proximité du Grand-Duché de Luxembourg. Un des enjeux du territoire sera donc de maitriser l’urbanisation importante tout en préservant et gérant les paysages de qualité, l’espace agricole et la ruralité des villages.

Pour faire face à ce défi, de nombreux outils sont disponibles : le RGBSR, l’adoption d’une charte paysagère, la collaboration avec la Maison de l’Urbanisme Lorraine-Ardenne…

Attert a adopté le RGBSR il y a plus de 20 ans. Il a permis par son application l’insertion harmonieuse de maisons individuelles au cœur des villages, de petits ensembles d’habitation créant ainsi de nouveaux espaces-rues de qualité, la juxtaposition sans monotonie de bâtiments le long de voiries plus rectilignes, etc. Le RGBSR a fait ses preuves sur la commune d’Attert mais il faut lui apporter des adaptations notamment au niveau de l’intégration des nouvelles énergies et du développement durable pour qu’il continue à être un outil performant pour la commune.

Les projets se réalisent en étroite collaboration avec la Maison de l’Urbanisme Lorraine-Ardenne qui œuvre sur le territoire.

Patrimoine bâti

patrimoine

Chapelle Notre-Dame des Victoires (Heinstert)

Petit Patrimoine Populaire Wallon

Sur le territoire du Parc naturel, on retrouve quantité de petites chapelles et autres calvaires, témoignages de modes de vies et de penser d’autrefois. L’usure du temps dégrade petit à petit ces repères familiers qu’il est de notre devoir de restaurer.

Quelques monuments ont fait l’objet d’une restauration ces dernières années (voir encadré). Malheureusement, la dégradation continue et certains devraient à nouveau être restaurés.

Afin de mettre en valeur ce patrimoine, une story map vous permet de faire une promenade virtuelle tout au long des villages pour découvrir ce petit patrimoine populaire. Suivez le guide ! http://arcg.is/1DM7RIL

L’ancienne église Saint-Etienne d’Attert

eglise st etienne

Le village d’Attert a la particularité de posséder deux églises… dans la même rue.

Si l’ancienne église n’est plus dédiée au culte, elle reste un témoignage précieux d’une architecture de type « Halle Kirche » qu’on ne retrouve nulle part ailleurs en Wallonie. C’est Saint-Etienne qui était le saint patron de la paroisse, mais de tout temps des pèlerins venaient prier devant la statue de Saint-Erasme pour qu’il les soulage des maux de ventre.

Une lettre datée de 1692 accorde au curé d’Attert l’autorisation de chanter une messe solennelle en l’honneur de Saint-Erasme tous les 1ers dimanches de juin. Cette tradition s’est perpétuée jusqu’au début du 20e siècle. En plus de la messe, une procession dans les rues du village permettait aux fidèles d’accrocher des rubans au brancard transportant la statue afin que le saint exauce leurs prières.

Cette église de près de 450 ans a besoin d’une restauration.